Le guide du commerçant

Vendre sur Google Shopping : le guide complet

Vous souhaitez vendre sur Google Shopping ? Découvrez comment mettre vos produits en ligne efficacement et booster vos ventes.

Guide : comment vendre sur Google Shopping ?

En e-commerce, il est essentiel de savoir cibler les bons canaux d’acquisition, afin de générer du trafic sur votre boutique en ligne et augmenter votre taux de conversion. Google Shopping est aujourd’hui un canal indispensable pour tout e-commerçant qui souhaite développer son activité

Comment bien vendre sur Google Shopping ? Quels sont les avantages du service de Google ? Comment créer votre compte Google Shopping ? Essayons de comprendre.

Google Shopping, qu’est-ce que c’est ?

Google Shopping est un comparateur de prix qui permet aux internautes de trouver directement sur les pages de la Serp de Google les produits qu’ils recherchent. 

Lorsqu’une requête de type e-commerce est formulée par un internaute dans le moteur de recherche, un bloc Google Shopping apparaît alors en haut de la page ou à droite. Ce sera notamment le cas si la requête est « robe été femme » ou « meuble TV bois massif ». Si l’internaute clique sur l’onglet « Shopping », il entre alors dans le comparateur. Ce dernier lui donne accès à tous les paramètres de filtrage, utiles pour trier les produits associés à sa requête.

Du côté des e-commerçants, vendre sur Google Shopping est une façon de mettre en avant leurs produits dans les pages de résultats, lorsqu’ils correspondent à la requête de l’internaute.

Pourquoi vendre sur Google Shopping ?

Vendre sur Google Shopping présente de nombreux avantages pour les marchands en ligne. Passer par cette plateforme permet en effet de :

  • booster vos ventes : Vos annonces présentent le produit en image et donnent son prix. Elles ne laissent par conséquent pas la place au doute. Les annonces Google Shopping génèrent alors un trafic ultra-qualifié, car le consommateur clique en sachant ce qu’il vient trouver ;
  • améliorer votre notoriété : La plateforme est une opportunité de développement de votre e-reputation. Vous faites connaître votre marque et allez à la rencontre de votre cœur de cible ;
  • ajuster votre communication en fonction de vos objectifs : Vendre sur Google Shopping est une stratégie marketing offrant une grande flexibilité. Vous pouvez en effet modifier votre choix de produits à mettre en avant, en fonction de vos objectifs commerciaux ;
  • limiter vos coûts de référencement : Google Shopping est aujourd’hui payant pour les annonceurs. Vous ne réglez toutefois qu’au coût par clic. La gestion du budget est par ailleurs journalière, ce que vous permet de référencer sa boutique sur Google à moindre coût ;
  • communiquer de façon rentable : En utilisant les outils statistiques de Google Shopping, vous savez si votre stratégie de campagne fonctionne ou non. 

Par rapport aux annonces Google Ads, les annonces Google Shopping vous permettent d’offrir davantage de détails sur vos produits : nom, description, prix, frais de livraison, éventuelles promotions, avis clients, et bien entendu l’image.

Un lien Google Shopping convertira davantage qu’un simple lien textuel.

Fastmag E-commerce
Travailler votre référencement naturel avec Fastmag
Avec Fastmag E-commerce, vous vous disposez d’un outil qui respecte les bases d’un bon référencement naturel. En savoir plus

Comment utiliser Google Shopping pour vendre vos produits ?

Le principe de fonctionnement

Google Shopping fonctionne grâce à des algorithmes qui traitent votre flux de produits. Ce fichier spécial vous permet de recenser toutes les informations qui concernent vos produits (titre, description, prix, image, etc.).

L’ensemble des données de votre flux de produits sont utilisées par Google afin de faire correspondre de façon pertinente vos produits avec les requêtes formulées par les internautes.

Lorsque l’internaute s’intéresse à l’une des annonces Google Shopping, il clique dessus et arrive sur la page produit de votre boutique en ligne. Cette action génère par conséquent du trafic sur votre site e-commerce. En échange, Google vous fait payer le clic.

La création du compte Google Merchant Center

Vendre sur Google Shopping ne demande aucune formation et très peu de préparation. Votre inscription ne prend que quelques minutes. Vous devez néanmoins posséder déjà un compte Google.

La création du compte Merchant Center vous impose de communiquer certaines informations :

  • les coordonnées de votre entreprise ;
  • la destination finale du client : le magasin physique, votre boutique en ligne, Google ;
  • vos coordonnées Paypal, si vous en avez.

Il ne vous reste plus qu’à accepter les conditions d’utilisation du service, à confirmer que vous êtes bien le propriétaire de votre site web et à fournir encore quelques informations complémentaires.

La création de votre flux de produits

Une fois votre compte Google Merchant Center est configuré, vous devez créer votre flux de produits. Il s’agit d’un tableau qui synthétise l’ensemble des informations relatives aux produits que vous souhaitez mettre en avant sur Google Shopping. Chaque produit correspond à une ligne, et chaque colonne est associée à un attribut.

Pour créer votre flux de produits et vendre sur Google Shopping, vous disposez de deux options :

  • utiliser l’API de la plateforme e-commerce avec laquelle vous avez créé votre boutique en ligne ;
  • créer manuellement une feuille de calcul (.xml, .txt ou Sheets) : Il vous faut intégrer des attributs obligatoires (identifiant, titre, description, lien, lien image, état, disponibilité, prix, marque, Gtin, référence fabricant, catégorie et livraison. Vous pouvez bien entendu enrichir votre flux en ajoutant des attributs facultatifs.

Il ne vous reste plus qu’à ajouter votre flux de produits sur Google Shopping, soit via l’API, soit manuellement. Dans ce dernier cas, vous cliquez sur « Products », puis sur « Create product feed ».

Veillez à mettre à jour régulièrement votre flux de produits.

L’avis de l’expert


« Diffuser ses produits sur Google Shopping permet de gagner en visibilité. Il s’agit d’un autre point de contact pour catcher de nouveaux utilisateurs, c’est donc un canal à ne pas négliger ! De plus, les campagnes Shopping sur Google Ads s’avèrent très performantes, en diffusant son flux de produit avec le canal d’acquisition du SEA, cela permet de bénéficier d’une stratégie de référencement complète et optimale pour ces produits ! »

Le lien entre votre Google Merchant Center et votre compte Google Ads

Vos deux comptes doivent être reliés afin de vous permettre de créer votre campagne Google Shopping.

L’opération se fait depuis votre interface Google Merchant Center, en cliquant sur « Google Ads ».

Vous devez enfin accepter la demande depuis votre compte Google Ads, via « Paramètres », puis « Set up » et enfin « Linked accounts ».

La création de votre campagne Google Shopping

Pour vendre sur Google Shopping, vous devez créer une campagne publicitaire depuis Google Ads. 

Cliquez sur « + campagne », puis « nouvelle campagne », puis « ventes », puis « achats ». Vous devrez déterminer ensuite le nom de la campagne, le lieu, un budget quotidien et choisir un CPC (coût par clic).

Vous êtes prêt à vendre sur Google Shopping !

L’analyse des résultats

La création d’une campagne publicitaire suppose toujours de prendre ensuite le temps d’analyser les résultats. Il est en effet important de savoir si vous employez votre budget de la bonne manière. Votre campagne est-elle rentable ? Devez-vous revoir votre stratégie ? Si c’est le cas, il est simple et rapide d’ajuster votre campagne en fonction de vos constats.

 

Vendre sur Google Shopping est une réelle opportunité. Prenez le temps de vous familiariser avec ce service de Google et vous ne devriez pas tarder à voir vos ventes décoller !

Une question ?
Nos experts peuvent vous aider

Les données demandées dans ce formulaire sont indispensables à Fastmag pour traiter votre demande et vous adresser du contenu pertinent sur ses produits et services. Vous trouverez plus d’informations sur le traitement de vos données et sur vos droits dans notre politique de protection des données