Le guide du commerçant

Le dropshipping, fonctionnement et formalités d’activation

De plus en plus d’e-commercants souhaitent se lancer dans l’aventure du dropshipping, sans vraiment savoir ce qu’il en retourne. Il s’agit d’un système qui consiste à vendre un produit, sans le posséder. En d’autres termes, le e-commerçant fait l’intermédiaire entre le fournisseur et le client lors de la vente. Au niveau logistique, c’est même parfois le fournisseur qui livre directement le client. Mais gare à ceux qui pensent qu’ils n’auront rien à faire. Consacrer du temps et de l’argent à faire connaitre le site n’est pas une mince affaire. 

CMS e-commerce

Le fonctionnement du dropshipping

Le principe du dropshipping consiste pour le commerçant à vendre un produit dont il n’est pas propriétaire et qu’il n’a pas en stock. Ainsi, quand le client passe commande sur son site Internet, celui-ci passe lui-même commande auprès de son fournisseur. Cette tâche peut être automatisée, avec des plugings à installer sur le site web, pour éviter toutes les saisies manuelles. Le fournisseur peut même envoyer directement le produit au client, ou l’expédier au e-commerçant, pour un éventuel changement de packaging. Dans ce système, le commerçant est un intermédiaire rémunéré, un apporteur d’affaires.

Les avantages et inconvénients du dropshipping

Les risques financiers sont assez limités pour le commerçant puisqu’il n’a pas de stock et par conséquent pas de risques d’invendus en fin de saison. De plus, il n’a pas de trésorerie à avancer (le client paye le commerçant et, dans le même temps, le fournisseur est payé). Le système semble également simple puisque la logistique est gérée par le fournisseur.

Toutefois, le dropshipping a assez mauvaise réputation. En cause : des délais de livraison parfois longs et une qualité souvent déplorable. C’est pourquoi, un gros travail doit être réalisé de la part du commerçant, dans le choix des fournisseurs, et dans toute sa communication.

Fastmag logiciel de e-commerce

Se lancer dans le dropshipping

Réaliser les formalités administratives

Il est nécessaire de créer une structure juridique. Le plus simple est de commencer en auto-entreprise, qui permet de bénéficier de formalités de création et de gestion simplifiées. Toutefois, ce statut trouve vite ses limites, notamment en termes de chiffre d’affaires et de mélange entre patrimoine professionnel et personnel.

Autre possibilité : ouvrir en société. Même si les démarches sont plus complexes, c’est une forme juridique qui permet de s’associer, de séparer les patrimoines et de choisir sa fiscalité.

 

Créer le site web

Créer un site de dropshipping ne nécessite bien souvent pas de connaissances spécifiques en matière de programmation. Il faut trouver la plateforme adéquate comme Woocommerce (déclination de WordPress en version e-commerce), Shopify, Wix ou encore Prestashop.

 

Choisir les fournisseurs

Une étude de marché préalable est nécessaire, notamment pour savoir quels types de produits vendre. Souvent en dropshipping, les fournisseurs sont Chinois et les produits de faible qualité. Il est donc nécessaire d’être vigilant, et de veiller à ce que les produits répondent aux normes européennes. 

 

Trouver les clients

Devant la multitude de sites marchands existants, il est nécessaire de se démarquer. Cela passe par la réalisation d’investissements publicitaires, la mise en place de partenariats d’affiliation, la présence sur les comparateurs et les annuaires, la visibilité sur les réseaux sociaux, ainsi que le référencement naturel et payant sur les moteurs de recherche.

Nos derniers guides

Vendre-plus

Vendre plus

Votre-boutique-en-ligne

Votre boutique en ligne

Nos guides les plus lus

Administrer son magasin

Gérer-sa-boutique-au-quotidien

Gérer sa boutique au quotidien

Une démo ? Un devis ? Des conseils et avis d’experts du commerce ?

En remplissant ce formulaire, vous acceptez les termes et conditions de Orisha | Fastmag, ainsi que la politique de confidentialité de Orisha | Fastmag.

Vous acceptez également de recevoir des communications marketing sur les produits, services et événements de Orisha | Fastmag.