Le guide du commerçant

Comment recruter les meilleurs vendeurs ?

Afin de booster son chiffre d’affaires et de conquérir de nouveaux clients, il est essentiel de recruter les meilleurs vendeurs. Mais c’est loin d’être une tâche facile, car il faut juger du potentiel du candidat grâce à un CV, puis en le rencontrant seulement à quelques reprises, sur des durées assez courtes. De plus, dans ce secteur, le turn-over est parfois assez important, notamment en BtoC pour la vente en boutique, d’où la nécessité de trouver des salariés motivés et impliqués dans la gestion du commerce.

Définir les besoins

La première étape du processus de recrutement est de définir les besoins. Le vendeur est-il recruté en renfort saisonnier (par exemple uniquement pour les soldes), pour l’ouverture d’une nouvelle boutique ou pour remplacer un salarié qui quitte l’entreprise ? Il faut aussi réfléchir aux missions qu’il sera amené à réaliser mais aussi aux challenges rencontrés. Cette réflexion doit mener à la rédaction d’une fiche de poste mettant en lumière les connaissances nécessaires à avoir. Dans le domaine de la vente, les compétences, aussi appelées soft skills, sont essentielles, et il convient aussi de les renseigner dans la fiche de poste.

Fastmag Boutique

Gérer vos ressources humaines

La solution logicielle Fastmag Boutique est autant adaptée à un magasin qu’à une chaîne de magasins. En savoir plus

Identifier les bons candidats grâce au CV

La première sélection commence à la lecture du CV qui doit faire apparaître la formation ainsi que les expériences professionnelles. Ceux-ci doivent être en adéquation avec ce qui est attendu dans la fiche de poste. Il est tout à fait possible de choisir quelqu’un avec peu d’expérience, par exemple en contrat d’apprentissage, si cela correspond aux attentes de l’entreprise. L’idéal est de retenir quelques CV, entre 3 et 4, afin de rencontrer les candidats en entretien.

Faire passer un entretien d’embauche

Fastmag recrutementPour un poste de vendeur, la première impression est déterminante. Le candidat doit être soigné, bien se présenter et être à l’aise. Il représente la boutique et est à l’image des produits qui y sont vendus. Les clients sont en grande partie influencés par l’accueil qui leur est réservé et par l’image que le vendeur renvoie.

Il faut ensuite tester ses connaissances de la marque et des produits vendus en boutique. Il doit être préparé et avoir effectué des recherches sur l’entreprise mais également avoir étudié l’annonce en détail lors d’un travail de réflexion préalable, afin de mettre en adéquation son expérience aux défis du poste. Il peut alors donner des exemples concrets des missions qu’il a réalisées dans le passé et qui seront utiles à l’entreprise.

Afin de tester sa capacité à réaliser des ventes, rien de tel qu’une mise en situation, en lui demandant d’essayer de vendre un produit. N’hésitez pas à tester sa persévérance, ainsi que sa capacité à convaincre et à persuader, des compétences essentielles recherchées chez les vendeurs.

Etre transparent

On l’a déjà évoqué, le taux de turn-over est parfois élevé dans le secteur de la vente, d’où la nécessité d’être complètement transparent pendant le processus de sélection des vendeurs. Il faut parler des contraintes du métier ainsi que du salaire. Un grand nombre de vendeurs sont d’ailleurs rémunérés avec une part variable, dépendant des ventes réalisées. Il faut également parler de la culture d’entreprise : le vendeur doit s’intégrer à l’entreprise et adhérer à ses valeurs.

En résumé

  • Il est nécessaire de bien définir les besoins en rédigeant une fiche de poste ;
  • Une première sélection est faite à la lecture des CV ;
  • Les candidats retenus sont ensuite rencontrés en entretien d’embauche ;
  • Il est nécessaire d’être transparent pendant tout ce processus de recrutement, afin de réduire le turn-over.