Le guide du commerçant

Quel logiciel de caisse choisir : gratuit, libre ou payant ?

Comme pour tout support dématérialisé, vous avez aujourd’hui le choix entre une diversité de solutions pour votre caisse. Chacune peut être payante, gratuite ou libre.

Les logiciels gratuits

À première vue, ils sont particulièrement intéressants puisqu’il suffit de les télécharger pour les utiliser à l’envi. Cependant, si leur usage est libre, vous constaterez rapidement qu’ils présentent plusieurs gros inconvénients :

  • outil non adapté à votre activité
  • fonctionnalités très limitées
  • impossibilité de la coupler avec votre TPE, par exemple
  • manque d’ergonomie,
  • etc.

Si ce type de logiciel peut convenir à une activité où les ventes sont très restreintes, il est impossible d’envisager cette solution sur le long terme quand on souhaite développer sa croissance.

Fastmag Boutique

Vous cherchez un logiciel de caisse adaptée ?

Fastmag propose une solution de gestion de caisse simple, évolutive, aux normes légales, connectée au e-commerce et adaptée à tout type d’activité.
En savoir plus

Les logiciels libres

Ces logiciels peuvent se présenter sous deux formes :

1. Libre et gratuit

Comme précédemment, vous pouvez télécharger le logiciel librement, mais également le redistribuer, voire le revendre. Vous pouvez également, si vous avez des connaissances de développeur, le modifier comme bon vous semble, y compris son code source.

Vous l’aurez compris, ces types de logiciels peuvent présenter les mêmes inconvénients que les logiciels gratuits si vous n’avez aucune connaissance en codage, ce qui est le cas de la plupart des commerçants utilisant des logiciels de caisse.

Et, quand bien même il vous serait possible de changer ses codes et de le personnaliser, vous ne pouvez pas bénéficier des mises à jour sans risquer d’écraser vos modifications.

2. Libre et payant

Le logiciel se télécharge après paiement de la version. Si vous êtes expert en codage, vous pourrez modifier librement le code de votre outil pour le personnaliser. Mais, il ne vous est pas permis de revendre votre version améliorée. Par ailleurs, comme dans les autres formules, le soutien de la communauté utilisant cet open source ne permet pas toujours de régler les problèmes rencontrés ni de parvenir au niveau de personnalisation souhaité.

Par ailleurs, ce type de logiciel est particulièrement énergivore pour un résultat qui n’est pas forcément à la hauteur de vos attentes.

Les logiciels de caisse payants

Les logiciels de caisse payants, comme ceux proposés par Fastmag, ont l’avantage de vous être livrés clé en main. Il n’y a aucune connaissance en informatique à avoir ou à acquérir pour l’utiliser. Simples et ergonomiques, les fonctionnalités proposées couvrent toute la chaîne de valeur de la gestion d’un point de vente. De plus, elles peuvent être personnalisées en fonction de vos besoins et du profil de votre business.

La création de valeur pour votre activité créée par un logiciel payant est bien plus appréciable à court, moyen et long terme qu’un logiciel gratuit ou libre. Non énergivore et intuitif, son coût est amorti dès les premiers d’utilisation.

Dans tous les cas, quel que soit votre choix de logiciel de caisse, ce dernier se doit impérativement de répondre à la réglementation en vigueur. En effet, si un logiciel de caisse n’est pas une obligation légale, il est obligatoire que votre outil soit certifié et réponde à la norme NF 525 dès lors que vous en utilisez un.

Praesent felis elit. consectetur sem, diam adipiscing ipsum facilisis risus