Le guide du commerçant

Comment aménager son local ?

 La zone de chalandise est définie, l’emplacement idéal est trouvé, les clés du local sont en poche, il ne reste plus maintenant qu’à l’aménager. C’est une étape qui ne doit pas être prise à la légère, tant en ce qui concerne l’extérieur que l’intérieur. Les façades et la vitrine doivent ainsi donner envie aux clients de franchir le seuil d’entrée. L’intérieur doit ensuite être conçu pour inciter à la vente.

L’aménagement de l’extérieur du local

L’aspect extérieur du local doit donner envie aux clients de franchir le seuil de la porte.

La façade est la première image du magasin. Ainsi, la devanture doit être propre et dégagée des objets encombrants. La vitrine doit être attractive, par exemple avec des objets de décoration atypique. Il existe plusieurs façons de voir les choses : dévoiler l’activité et les produits du commerce avec une vitrine intéressante et originale ou, à l’inverse, rester mystérieux afin d’attiser la curiosité des passants. Tout dépend en grande partie des codes du secteur (prêt-à-porter, librairie, fleuriste, magasin de décoration, salon de coiffure…), du positionnement (objets luxueux, bas de gamme…) mais aussi des souhaits du gérant.

Autre élément extérieur à prendre en considération : l’enseigne. Elle doit permettre d’identifier le magasin de loin. Elle peut d’ailleurs être lumineuse si besoin.

Fastmag Boutique

Aménager son local

Fastmag Boutique est un logiciel de caisse adapté à tous les statuts d’entreprise pour la gestion de boutique. En savoir plus

L’aménagement de l’intérieur du local

L’agencement

La première chose à faire concernant l’intérieur est de penser à l’agencement : où installer le coin accueil/caisse et les cabines d’essayage pour un magasin de prêt-à-porter ? Comment disposer les différents espaces à partir de l’allée principale ?

Il est essentiel de réfléchir stratégiquement afin de maximiser la place disponible. L’élaboration d’un plan est d’ailleurs nécessaire pour ne pas se lancer tête baissée. Une étude de flux peut être réalisée afin de savoir comment les clients vont se déplacer dans le magasin. Elle doit ensuite être mise à jour régulièrement. Les zones froides (celles avec le moins de passage) doivent être optimisées, afin justement de les mettre en valeur pour attirer les clients. Les zones chaudes (celles avec le plus de passage) doivent quant à elles exposer les produits les plus demandés.

Petite astuce : afin de faire venir les clients jusque dans le fond du magasin, il faut y installer des endroits où ils doivent nécessairement se rendre : les cabines d’essayage, les caisses, les articles en promotion ou en solde…

Les murs, le sol et le plafond

Dès la prise de possession du magasin, il faudra sans doute refaire le sol, le plafond et les murs. L’ensemble du magasin doit être harmonieux. Concernant le choix de la couleur, il dépend pour beaucoup de l’activité : plutôt vert pour des magasins orientés « nature », couleurs plus vives pour les jeunes, bleu pour offrir un cadre relaxant…

En tout état de cause, mieux vaut partir sur un nombre restreint de couleurs, toutes sobres, neutres et claires, dans un même univers. De petites touches de tapisseries peuvent être ajoutées sans toutefois surcharger l’ensemble.

La lumière joue un rôle important. Il faut installer si possible de grandes vitrines pour laisser le plus de lumière naturelle passer. Ensuite, il est important d’opter pour un éclairage adéquat. Des projecteurs permettent par exemple de mettre en valeur certains portants.

La décoration et le mobilier

MagasinLa décoration et le mobilier doivent mettre en valeur les produits, les sublimer. Ils doivent aussi rendre le local chaleureux, lui donner une atmosphère particulière.

Concernant le mobilier tout d’abord, là encore afin de maximiser l’espace disponible, mieux vaut choisir du sur-mesure. Le client doit se sentir à l’aise dans le magasin. Il doit pouvoir découvrir les différents produits facilement. Il faut pour cela trouver des étagères, portants et rayonnages qui mettent les produits en valeur, sans trop surcharger l’ensemble.

Des objets de décoration peuvent être ajoutés, par-ci, par-là, comme des cadres, des photos, des plantes, ainsi que des miroirs, afin d’agrandir le volume d’espace de façon artificielle.

 

Les règles à respecter pour aménager son local

Les locaux destinés à accueillir des clients sont considérés comme des ERP (établissement recevant du public). Ils doivent donc respecter des normes en matière d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite ainsi que de sécurité, notamment pour la lutte incendie.

Si des travaux sont prévus, en fonction de leur nature et de leur localisation (à l’intérieur ou à l’extérieur), des démarches spécifiques doivent être entreprises (déclaration de travaux, permis de construire…).

En résumé :

 

    • L’aménagement extérieur du local doit inciter les passants à entrer dans le magasin, grâce à la façade, à la vitrine et à l’enseigne ;
    • L’aménagement intérieur doit inciter les clients à acheter grâce à l’agencement, la lumière, la décoration, le mobilier, le choix des couleurs ;
    • Attention à bien respecter les normes en matière d’ERP et les règles en cas de travaux.