Le guide du commerçant

Les puces RFID, une révolution pour les commerçants

Les puces RFID (radio-frequency identification) sont des puces électroniques couplées à une antenne qui peuvent prendre la forme d’étiquettes électroniques ou de cartes sans contact. Elles permettent de mémoriser et de récupérer des données à distance et sont aujourd’hui utilisées dans de nombreux domaines de la vie courante et notamment pour le paiement sans contact. Pourquoi s’agit-il d’une révolution pour les commerçants ? Parce qu’elles présagent la fin des code-barres, laisse entrevoir une simplification du passage en caisse ainsi que de nombreuses autres applications.

Une simplification du passage en caisse

RFIDAujourd’hui, pour de nombreux commerçants, le passage en caisse représente une perte de temps considérable, pour les caissiers mais aussi pour les clients. Il faut tout sortir de son panier ou de son caddie, déposer les articles sur le tapis roulant, les scanner un par un, puis les récupérer avant de les déposer dans son sac. 

De plus en plus de commerçants cherchent à simplifier ce processus et à faire des économies, en réduisant notamment la main d’œuvre, avec des caisses automatiques ou la possibilité de scanner directement les produits en rayon depuis son smartphone puis de payer automatiquement en un clic.

Aujourd’hui, une technologie est en train de révolutionner ce passage en caisse : la RFID. Il suffit alors aux clients de déposer les articles dans un bac, ou uniquement de passer le sac devant le lecteur, pour qu’ils soient scannés automatiquement. Un lecteur RFID peut ainsi lire une centaine d’étiquettes à la minute.

Fastmag Boutique

Les puces RFID

Avec Fastmag, mettez toutes les chances de votre côté pour équiper au mieux votre commerce. En savoir plus

Une baisse des vols en magasin

Mais ce n’est pas tout, la puce RFID fait également office d’antivol. Plus besoin d’accrocher des antivols qui peuvent parfois abîmer les produits, ou faire des trous dans les vêtements. La puce RFID est intégrée à l’article et est automatiquement désactivée lors du passage en caisse.

Une améliration des flux logistiques et de la gestion du stock

Grâce aux puces RFID, le temps d’inventaire est drastiquement réduit : il suffit de se déplacer à travers les rayons avec un lecteur RFID qui capte et liste chaque étiquette. Mieux : la puce précise le modèle, la taille, la couleur… Plus besoin de compter les articles un à un et de scanner le code-barres correspondant. Cela signifie aussi qu’il n’est plus nécessaire de mobiliser une équipe, d’avoir recours à un personnel intérimaire et de payer les salariés en heures supplémentaires et majorées en travail de nuit, de stopper la production et de fermer le site pendant quelques heures pour arrêter les mouvements. 

La gestion du stock s’en trouve grandement améliorée, l’approvisionnement est plus précis, les ruptures de stock moins nombreuses avec à la clé une augmentation du chiffre d’affaires.

Un suivi depuis la fabrication jusqu’à la vente

Les puces RFID sont collées ou incorporées dès la fabrication. Elles permettent donc de connaître le cheminement du produit, d’estimer le coût et la durée de la chaîne logistique. En magasin, elles sont utilisées pour comprendre le parcours achat, à partir du moment où le produit est sorti du rayonnage, jusqu’à la caisse. Elles peuvent par exemple identifier que le produit est abandonné après l’essayage en cabine.

En résumé

 

  • Les puces RFID permettent de fluidifier le passage en caisse et de réduire l’attente ;
  • L’autre application majeure est l’amélioration de la gestion des stocks, notamment des inventaires ;
  • Elles servent également à comprendre les flux logistiques et en magasin ;
  • Enfin, elles peuvent être utilisées comme antivols.