Le guide du commerçant

Caisse enregistreuse ou logiciel de caisse ?

Quand on ouvre son commerce, il faut s’équiper d’outils pour tenir la caisse. En faisant des recherches à droite et à gauche, vous avez sûrement entendu parler de caisse enregistreuse ou de logiciel de caisse. Il ne faut pas les confondre ! La caisse enregistreuse est un outil qui permet de saisir les ventes, d’encaisser la monnaie et de la rendre. Le logiciel de caisse est bien plus évolué et est, en quelques sortes, la caisse enregistreuse des temps modernes.

Qu’est-ce qu’une caisse enregistreuse ?

Logiciel de caisse

La caisse enregistreuse est la machine qui permet de saisir les ventes, d’encaisser la monnaie des clients et de la rendre quand ils n’ont pas versé la somme exacte. Elle est composée :

  • D’un clavier sur lequel le commerçant saisira les produits vendus et qui permettra de faire les calculs ;
  • D’un tiroir-caisse disposant de compartiments pour ranger les pièces et les billets ;
  • D’une imprimante permettant d’éditer les tickets de caisse.

 

La caisse enregistreuse peut être associée à tout un tas d’autres outils comme :

  • Un monnayeur pour rendre directement la monnaie sur les pièces et les billets sans que le vendeur n’ait à manipuler d’argent ;
  • Un scanner permettant de lire les code-barres ;
  • Un terminal de paiement électronique pour que les clients puissent régler par carte bancaire ;
  • Un détecteur de faux-billets…

Fastmag Boutique

Fastmag vous propose Logiciel & Caisse Enregistreuse

Choisissez la solution Fastmag la plus adaptée à votre budget : « logiciel de caisse en mode Saas » ou « logiciel + caisse enregistreuse ».
En savoir plus

Qu’est-ce qu’un logiciel de caisse ?

Le logiciel de caisse comprend bien plus que les fonctions d’encaissement, d’édition du ticket de caisse et de calcul de rendu de la monnaie. Il apporte une véritable valeur ajoutée au commerçant en proposant notamment :

  • Des statistiques de vente : chiffre d’affaires par produit, catégorie de produits, vendeurs, créneau de la journée ;
  • Des outils permettant de gérer la relation client : carte de fidélité, historique d’achat, campagne SMS ou e-mails ;
  • Une gestion des stocks : à chaque passage en caisse le stock sera décrémenté du produit correspondant. Le stock pourra ainsi être disponible à tout moment et le logiciel pourra permettre de passer des réassorts auprès des fournisseurs quand il arrivera à un niveau trop bas (par exemple au stock de sécurité) ;
  • Une interface comptable permettant la gestion de la TVA collectée ;
  • Une interface intuitive rendant les vendeurs plus opérationnels ;
  • Des fonctionnalités adaptées au secteur d’activité : commerce alimentaire, textile, restauration, boulangerie…;
  • Une compatibilité multi-device (PC, tablette, mobile…).

 

 

Alors caisse enregistreuse ou logiciel de caisse ?

Au vu des éléments mentionnés ci-dessus, le logiciel de caisse est de nos jours incontournable et la caisse enregistreuse basique tend tout simplement à disparaître. Le logiciel de caisse est d’autant plus nécessaire quand l’activité de l’entreprise se développe. En s’adaptant à la croissance de celle-ci, par exemple en permettant une gestion multi-magasins, il est le véritable allié du chef d’entreprise au quotidien.

En résumé

 

  • La caisse enregistreuse se cantonne à des tâches limitées : saisie des ventes, calcul du montant total, encaissement et impression du ticket de caisse ;
  • Le logiciel de caisse offre un panel de fonctions bien plus large : statistiques, management de la relation client, gestion des stocks, déversement en comptabilité…
sit ut tempus id Phasellus ipsum id sem, libero vel, non massa