Le guide du commerçant

5 astuces pour gérer les marchandises

Rien de pire que des marchandises en stock qui ne sont pas correctement gérées, pour se retrouver en rupture de stock, ou en situation de sur-stockage. Même en utilisant le logiciel de gestion des stocks le plus perfectionné du marché, en calculant des statistiques, en mettant en place des seuils d’alerte, en réalisant des approvisionnements le plus finement possible…si les marchandises ne sont pas correctement rangées, organisées, étiquetées, il sera impossible pour l’entreprise d’avoir une gestion des stocks saine.

Choisir le lieu de stockage adéquat

Il est essentiel de choisir un lieu de stockage en prenant en compte différents critères : 

  • Son accessibilité, permettant de gérer correctement les livraisons à destination des clients et les approvisionnements depuis les fournisseurs ;
  • Sa superficie, qui doit être adaptée à la taille des produits et à leur nombre ;
  • Son implantation géographique, pour être au plus près des clients et/ou des fournisseurs, dans le but de réduire au maximum les délais de livraison mais aussi de trouver la main d’œuvre nécessaire pour travailler sur le site.

Bien entendu, certains critères sont à pondérer, notamment en fonction de la nature du lieu de stockage :  remise à l’arrière d’un magasin, dédiée principalement au déballage des produits et à son stockage en attendant d’être mis en rayon, ou entrepôt pour gérer tous les flux logistiques du ou des points de vente.

Fastmag Boutique

Gérez vos stocks avec Fastmag Boutique

Optez pour un logiciel à la pointe pour la gestion de vos invendus.
En savoir plus sur le logiciel Fastmag Boutique.

Organiser correctement l’entrepôt ou la réserve

StockL’entrepôt ou la réserve doivent être organisés de façon à : 

  • Veiller à la sécurité des salariés (l’entrepôt doit prévoir des plans de circulation, des issues de secours, il doit être propre et sain) ;
  • Avoir des rangements adéquats (portants pour les vêtements, étagères…) ;
  • Garantir les marchandises en l’état (disposer par exemple de chambres réfrigérées pour les produits alimentaires) ;
  • Définir des zones de stockage pour chaque article ou type d’article. Chaque préparateur de commande doit être en mesure, à la lecture du code-barres, de savoir avec précision où l’article se situe, faute de quoi, il risque de perdre un temps précieux à chercher l’article manquant. 

Dans la mesure du possible, les tâches doivent être robotisées au maximum afin de gagner en temps et d’éviter le plus possible les actions manuelles, parfois source d’erreurs, de perte de temps et éprouvantes pour les préparateurs de commande.

Etiqueter les marchandises avec précision

Les marchandises doivent être étiquetées avec précision afin de déterminer correctement quels produits sont disponibles mais également de savoir où ils se situent. Par conséquent, quand le produit entre en stock, au moment de l’approvisionnement ou lors d’un retour, le code-barres doit être scanné pour que le logiciel de gestion ait connaissance de l’information. Il en va de même au moment de la vente. Il suffit qu’un lot d’articles soit identifié de façon erronée pour que le logiciel indique les mauvaises informations. 

Les lieux de stockage doivent aussi être libellés avec rigueur : les étiquettes doivent être suffisamment grandes, facilement déchiffrables et sans ambiguïté.

Utiliser une dénomination claire

Il est essentiel d’utiliser une dénomination claire pour identifier les articles et, encore une fois, les lieux de stockage. Cette dénomination doit bien entendu être unique : deux articles différents ne doivent pas porter le même nom. Elle doit être claire et brève, en combinant par exemple des lettres et des noms. Une convention de dénomination doit être pensée au préalable, en créant des préfixes ou des suffixes, permettant d’identifier chaque famille de produits.

Former les salariés

Les salariés doivent être formés aux méthodes de rangement au sein de l’entreprise. Il est nécessaire de leur expliquer où chaque article ou catégorie d’articles sont rangés, ainsi que la façon dont ils sont entreposés. L’entreprise peut choisir différentes stratégies de rangement comme le PEPS (premier arrivé, premier sorti) ou le tout vendant. Dans le premier cas, les produits qui sont arrivés en premier dans le lieu de stockage sortent en premier. Dans le second, il n’y a pas d’ordre spécifique.

Une question ?
Nos experts peuvent vous aider

Les données demandées dans ce formulaire sont indispensables à Fastmag pour traiter votre demande et vous adresser du contenu pertinent sur ses produits et services. Vous trouverez plus d’informations sur le traitement de vos données et sur vos droits dans notre politique de protection des données

En résumé

 

  • Le choix du lieu de stockage est primordial : il doit être accessible, spacieux et implanté de préférence au plus près des partenaires ;
  • L’entrepôt et/ou la réserve doivent être correctement rangés ;
  • Les stocks doivent être étiquetés et nommés avec précision ;
  • Il est nécessaire que les salariés soient formés aux méthodes de rangement dans l’entreprise.