Le guide du commerçant

Le Glossaire du code-barres

Les code-barres sont omniprésents : on en voit sur tous les produits. Ils permettent de les reconnaître facilement, notamment lors du passage en caisse ou en cas d’inventaire. Il suffit alors de les scanner avec le lecteur adéquat. Toutefois, il existe toute une terminologie dédiée au code-barres : code EAN 13, code EAN 8, QR code, puces RFID… Pour vous aider à y voir plus clair, voici un glossaire du code-barres.

Code-barres : suite de barres et d’espaces, avec des épaisseurs différentes, représentant une donnée numérique ;

EAN 13 (european article number) : c’est le type de code-barres le plus répandu. Il est composé de 12 chiffres, plus un de vérification. Leur signification dépend du type de produits : 

  • Les 2 ou 3 premiers correspondent au pays d’origine ou à la catégorie de produits ;
  • Les 4 ou 5 suivants identifient le numéro de membre de l’entreprise ;
  • Les 4 ou 5 suivants permettent de connaître le numéro du produit ;
  • Le dernier correspond à la clé de contrôle.

On parle aussi de code IAN (international article number) ou du GTIN (global trade item number) ;

Préfixe entreprise : il est composé d’un préfixe pays et du code entreprise ;

Code produit : il compose le code EAN 13 et est attribué par le fabricant du produit. En fonction de la longueur du code entreprise, il comporte de 1 à 6 chiffres ;

EAN 12 ou GTIN 12 : c’est une codification utilisée pour le marché nord-américain ;

EAN 8 ou GTIN 8 : c’est une classification généralement utilisée pour les objets de petite taille ;

ISBN (international standard book number) : c’est une classification utilisée pour les livres ;

Fastmag Boutique

Le Glossaire du code-barres

Avec Fastmag, mettez toutes les chances de votre côté pour équiper au mieux votre commerce. En savoir plus

QR code : il s’agit d’un code-barres illustré par des formes et des symboles ;

SKU (stock keeping unit) : il s’agit d’un autre système de code-barres, uniquement dédié à la gestion interne, et donc non reconnu par les autres systèmes ;

CNUF (code national unifié fournisseur) : c’est le code qui permet d’identifier le fabricant ;

UPC (universal product code ou code produit unique) : code-barres à 12 chiffres permettant de suivre les produits sur toute la chaîne logistique ;

Puces RFID (radio-frequency identification) : technologie qui permet d’identifier un produit grâce à une puce électronique couplée à une antenne ;

Étiquette EPC (electronic product code) : il s’agit du standard GS1 pour la RFID ;

GS1 : c’est l’organisme qui administre les code-barres. Chaque entreprise qui appose des code-barres sur ses produits doit s’acquitter d’un abonnement auprès de l’organisme ;

Dimensions : certains code-barres sont à une dimension, comme les EAN et IAN. Ils sont composés d’une série de lignes verticales parallèles, entrecoupée d’espaces. D’autres code-barres sont à deux dimensions comme les QR codes. Ils peuvent être lus grâce à des smartphones. Les code-barres bidimensionnels contiennent 10 fois plus de données que ceux unidimensionnels.

Scanner de code-barres, douchette, lecteur : grâce à son rayon laser (c’est la technologie la plus souvent utilisée), il permet de déchiffrer les zones et de lire le code-barres. Il en existe deux types : fixes et mobiles

Unité de vente consommateur (UVC) : unité du produit tel que commercialisé (article élémentaire ou lot de produits) ;

Fiche-produit : document rédigé par le fabricant d’un produit à destination des revendeurs ou des distributeurs, indiquant toutes les informations relatives à ce produit.

Une question ?
Nos experts peuvent vous aider

Les données demandées dans ce formulaire sont indispensables à Fastmag pour traiter votre demande et vous adresser du contenu pertinent sur ses produits et services. Vous trouverez plus d’informations sur le traitement de vos données et sur vos droits dans notre politique de protection des données