Le guide du commerçant

Quelle est la différence entre un logiciel open source et un logiciel “ouvert” ?

Il existe de nombreux types de logiciels de gestion d’entreprise, certains fonctionnant en open source, d’autres développés par un éditeur et accessibles uniquement avec un abonnement. Certains sont « fermés » dans la mesure où ils ne peuvent pas être connectés avec d’autres applications quand d’autres sont ouverts. Quelles sont les différences entre ces logiciels ?

Qu’est-ce qu’un logiciel open source ?

Un logiciel open source est un logiciel accessible à tous, dans la mesure où son code est disponible à l’ensemble du public. D’ailleurs, on parle aussi de logiciels libres pour désigner les logiciels open source. Chacun peut donc y apporter des modifications en contribuant à son amélioration. La participation des communautés est d’ailleurs généralement très forte, garantissant ainsi une transparence importante.

Les logiciels open source s’opposent aux logiciels propriétaires, c’est-à-dire conçus par des éditeurs et dont le code source n’est pas mis à disposition des utilisateurs. Ceux-ci paient alors un abonnement afin de pouvoir utiliser le logiciel et se servir de ses différentes fonctionnalités.

Qu’est-ce qu’un logiciel “ouvert” ?

Un logiciel ouvert est un logiciel ouvert à la connexion d’applications tierces. En d’autres termes, il peut fonctionner avec des éléments développés indépendamment de l’éditeur. Cet échange de données informatisées (EDI) sera rendu possible grâce aux API (application programming Interface) ou interface de programmation d’application en français.

Fastmag Boutique

La différence entre un logiciel open source et ouvert

Fastmag vous donne quelques conseils pour faire la différence entre les différents types de logiciel afin de choisir le logiciel de caisse qui vous conviendra le mieux. En savoir plus

Quelles sont les différences entre un  logiciel open source et un logiciel “ouvert” ?

Tout d’abord, il faut souligner qu’open source ne veut pas forcément pas dire “ouvert”. Un logiciel ouvert peut d’ailleurs être propriétaire ou open source. Un logiciel libre (open source) peut être “ouvert” ou “fermé”.

Il faut noter que les gammes de prix sont différentes entre tous ces logiciels. Ainsi, un logiciel open source est gratuit, dans la mesure où il ne faut pas payer pour avoir accès au code. Toutefois, des charges sont à prévoir à côté, comme l’hébergement. Du côté des logiciels propriétaires, il faut payer un abonnement, généralement mensuel ou trimestriel.

Niveau flexibilité, il est essentiel de choisir un éditeur performant, proposant régulièrement des mises à jour, afin de trouver chez une solution propriétaire une offre similaire aux logiciels open source. En effet, grâce à une importante communauté d’utilisateurs à travers le monde, souvent très réactifs, les logiciels open source offrent des évolutions régulièrement. Les failles éventuelles sont rapidement détectées et corrigées.

En savoir plus.

Qu’en est-il du côté des logiciels de caisse ?

Logiciel de caisse enregistreuseDu côté des logiciels de caisse, il existe des solutions open source tout comme des solutions propriétaires, ainsi que des solutions « ouvertes » et d’autres « fermées ». Il est essentiel de bien prendre en compte plusieurs critères dans le choix du logiciel.

Il est tout d’abord obligatoire de choisir un logiciel de caisse certifié anti-fraude. Même si les logiciels libres sont de mieux en mieux acceptés par le ministère de l’Economie, il est essentiel d’avoir la garantie que le logiciel réponde aux critères définis par l’administration fiscale. A ce titre, les éditeurs peuvent délivrer un certificat de conformité, soit qu’il ait procédé par auto-certification, soit qu’il l’ait été par un organisme indépendant.

Il est également important de choisir un éditeur qui propose un logiciel de caisse « ouvert ». Celui-ci pourra alors être connecté à diverses solutions tierces pour créer un écosystème modulable et adaptable à l’évolution de l’entreprise mais aussi des modes de consommation.

En résumé

    • Un logiciel open source est un logiciel dont le code est disponible aux utilisateurs ;
    • Il s’oppose aux logiciels propriétaires, dont les utilisateurs peuvent se servir sans y apporter des modifications ;
    • Un logiciel ouvert permet la connexion avec des applications tierces, c’est-à-dire qui ne sont pas développées par l’éditeur ;
    • Il s’oppose aux logiciels fermés.