Le guide du commerçant

Le logiciel de caisse doit il gérer les codes-barres ?

Le logiciel de caisse doit gérer les codes-barres dans les magasins et les boutiques qui vendent des produits qui se prêtent facilement à la pose d’étiquettes. Il s’agit principalement des magasins de détail (décoration, ameublement, commerce alimentaire, prêt-à-porter). Cela a moins de sens dans d’autres commerces comme les restaurants ou les salons de coiffure. L’intérêt premier est le gain de temps procuré par le lecteur de code-barres, encore faut-il bien le choisir…ainsi que le logiciel de caisse qui va avec.

Qu’est-ce que le code-barres ?

Les code-barres, on en voit partout, sur tous les produits. Il s’agit d’une suite de barres et d’espaces, d’épaisseurs différentes représentant une donnée numérique. Sa lecture permet de faciliter le passage en caisse. Ainsi, le vendeur n’a pas à saisir la référence de l’article. Il lui suffit de scanner le code-barres à l’aide d’un lecteur dédié à cet effet. Il existe de nombreux types de code-barres, le plus utilisé étant le code-barres EAN 13 composé de 12 chiffres + 1 de vérification. On trouve aussi parfois des codes EAN 8 et QR code.

 

Fastmag Boutique

Fastmag Boutique gère la lecture des codes-barres

Fastmag Boutique est un logiciel de caisse fourni avec le materiel nécessaire (scanners; scanners d’inventaires, etc) pour la lecture des codes barres.
En savoir plus

De quoi a-t-on besoin pour lire un code-barres ?

Afin de pouvoir lire les code-barres, un scanner doit être associé au logiciel de caisse. Grâce à un rayon laser (c’est généralement la technologie la plus utilisée), les zones sont déchiffrées. Il en existe de deux types : fixe ou mobile.

Les lecteurs fixes sont plutôt utilisés quand les produits sont légers et simples à manipuler et quand le flux de produits à scanner est rapide. C’est par exemple le cas dans les surfaces alimentaires.

Les scanners mobiles permettent quant à eux de scanner des produits plus encombrants. On en trouve de plusieurs types : douchette, pistolet, scanner à main… Ils peuvent être connectés en Bluetooth ou branchés en USB.

A noter qu’il existe aussi des scanners dédiés à la réalisation d’inventaire. Il suffit alors de scanner le code-barres (et d’ajouter la quantité quand il y a plusieurs produits de la même référence.)

Comment fonctionne le logiciel de caisse avec lecteur de code-barres ?

Caisse​Le lecteur de code-barres doit être relié au logiciel de caisse. C’est ce dernier qui permettra de reconnaitre le code-barres et ainsi d’identifier les produits et donc les prix. Toutefois, sauf quelques exceptions, le prix n’est pas directement codé dans le code-barres. Celui-ci renvoie à un fichier interne paramétré dans le logiciel de caisse. Il peut s’agir par exemple du fichier, envoyé par le fournisseur, qui sera directement importé.

Le commerçant peut également lui-même générer des code-barres qu’il apposera sur les produits comme ce qui se passe quand les clients pèsent leurs fruits et légumes et collent l’étiquette sur leurs sachets.

Autre fonctionnalité : le code-barres permettra de scanner la carte de fidélité des clients pour peu qu’un code-barres figure sur celle-ci. Elle permettra aussi plus facilement le paiement par chèque cadeau.

On l’aura donc compris : la gestion des code-barres facilite grandement le passage en caisse. Scanner un code-barres, associé à un prix de vente grâce à un fichier interne, est bien plus rapide que de taper le prix à la main.

En résumé :

    • Le lecteur de code-barres procure un gain de temps non négligeable ;
    • Il peut être fixe ou mobile ;
    • Le logiciel de caisse relié au lecteur permettra d’associer le code-barres à un produit et à un prix.
  • Aenean fringilla ut tristique dolor. Praesent risus porta. adipiscing felis