Le guide du commerçant

Les problématiques multidevises des chaînes de magasins

Les chaînes de magasins, qui opèrent sur des marchés internationaux, mais également les sites e-commerce qui permettent aux clients étrangers de passer commande, sont confrontées à des problématiques multidevises. Il faut ainsi gérer le fait que des paiements soient réalisés par des clients dont la monnaie n’est pas l’euro, mais aussi, en cas d’import, réaliser des règlements à destination de fournisseurs dont la devise est étrangère.

Vendre ses produits à des clients internationaux depuis le site web

La mondialisation s’est accentuée depuis les dernières décennies, améliorant considérablement les perspectives de ventes pour les e-commerçants. Et c’est bien l’un des avantages des entreprises qui créent leur site web : d’un marché national, ils passent à une cible mondiale.

Les clients internationaux peuvent régler en euro mais il est également nécessaire de leur offrir la possibilité de payer dans leur devise, augmentant au passage les chances de concrétiser une vente. En effet, les réticences des clients sont moins nombreuses quand ils peuvent payer avec leur devise. Aucun frais de conversion n’est appliqué, et il n’y a pas de coûts supplémentaires ni de frais cachés. Les clients sont satisfaits, ne cherchent pas à contester le paiement, le nombre de litiges a posteriori reste réduit, de même que les demandes de remboursement, et in fine les risques d’impayés.

Fastmag Boutique

Gérer les stocks de ses magasins

Fastmag Boutique est un logiciel de caisse adapté à tous les statuts d’entreprise pour la gestion de boutique. En savoir plus

Choisir un logiciel permettant la gestion multidevise

Il est nécessaire d’utiliser un même logiciel de gestion pour tous les points de vente, peu importe la zone géographique et quelle que soit la monnaie. Ce logiciel doit donc permettre de paramétrer les devises

L’utilisation d’un logiciel unique sert à obtenir des statistiques par point de vente, qui seront ensuite agrégées pour avoir une vision d’ensemble. Afin de permettre cette remontée d’informations, les montants doivent être convertis, pour connaître par exemple le chiffre d’affaires total, puis la répartition par zone géographique et par point de vente. Les calculs doivent se faire en automatique à partir des taux de conversion saisis dans le logiciel.

De même, la base de données doit être identique pour la gestion des stocks et des clients. Grâce à un stock unifié, il est possible de réaliser facilement des transferts de stocks entre points de vente et de dispatcher correctement les produits depuis l’entrepôt central. En ce qui concerne les clients, grâce à un fichier commun, ils peuvent facilement être reconnus peu importe le point de vente.

La gestion comptable de la problématique multidevise

Les problématiques multidevises des chaînes de magasins concernent également l’enregistrement des écritures comptables. La comptabilité est en effet tenue avec une seule devise. Il faut donc convertir les différentes factures fournisseur mais aussi les différentes ventes. 

L’utilisation d’un logiciel comptable adéquat permet de calculer les taux de change sur les factures et sur les devis en temps réel. Il offre la possibilité de modifier les taux régulièrement, et de ne pas appliquer que ceux définis par défaut. Enfin, il permet la gestion des écarts de conversion (décalage du taux de change entre le moment de l’enregistrement de la facture et celui au moment du règlement) pour que les écritures comptables soient équilibrées.

En résumé

 

  • Les sites e-commerce doivent proposer à leurs clients internationaux un paiement multidevise ;
  • Les clients sont alors en mesure de payer leurs achats dans la monnaie de leur choix, évitant au passage des frais supplémentaires, souvent opaques, liés à leur conversion ;
  • Il est essentiel de choisir un logiciel de caisse multidevise plutôt que des logiciels différents en fonction du pays et de la monnaie ;
  • L’enregistrement comptable des factures est également impacté, avec des taux de change à fixer et des écarts de conversion à saisir.