Le guide du commerçant

Gérer un magasin culturel et choisir le logiciel de caisse adéquat

Même si de plus en plus d’achats de livres, magazines, loisirs créatifs, jeux de société et autres biens culturels se font en ligne, il n’en demeure pas moins que les magasins culturels ont leur part du gâteau. Magasin de proximité par excellence, les clients aiment venir y flâner, trouver des idées d’articles à acheter et se faire conseiller. Afin d’optimiser au mieux les ventes, de fidéliser les clients et d’offrir des services à valeur ajoutée, il est essentiel pour les magasins culturels de choisir le logiciel de caisse adéquat.

Combiner les ventes en ligne et en magasin grâce au logiciel de caisse

Site e-commerceLa crise sanitaire de la Covid-19 a démontré l’importance de disposer d’un site Internet pour un bon nombre de points de vente physiques. Ainsi, quand le confinement oblige les magasins à tirer leur rideau, les ventes en ligne explosent

Même en temps normal, loin de freiner les ventes, le site e-commerce permet d’accroître le trafic en magasin, et donc le chiffre d’affaires. De ce fait, il est essentiel de se doter d’outils efficaces et de mettre en place des services comme le click-and-collect. Il suffit alors au client de passer une commande sur Internet pour la récupérer quelques heures plus tard en point de vente. Le vendeur n’a plus qu’à saisir le numéro de commande depuis le logiciel de caisse pour retrouver le colis.

Fidéliser les clients avec le logiciel de caisse

Ce que les clients cherchent avant tout, quand ils se rendent dans un magasin culturel, ce sont les conseils. C’est souvent ce qui fait la différence avec les grandes enseignes du e-commerce. La mise en place d’un fichier client via le logiciel de caisse prend alors toute son importance. Grâce à l’historique d’achats, l’enseigne est en mesure de connaître les goûts des clients, de les conseiller et de leur faire bénéficier d’offres privilégiées. Un client aime les polars ? Il recevra des recommandations de lecture dans le même registre. Un autre a passé plusieurs commandes pour des loisirs créatifs ? Il recevra un bon d’achat à utiliser dans cette catégorie.

Gérer les références

Il est intéressant, pour les magasins culturels, d’offrir un large choix de références afin de ratisser le plus large possible et d’avoir un maximum de clients. Presse, livres, cartes, papeteries, jeux et cadeaux divers sont autant de thématiques à mettre en place. 

Il est donc nécessaire d’avoir un logiciel de caisse adéquat pour gérer toutes ces références ainsi que les stocks. Il doit également permettre de disposer de statistiques sur les ventes. Si une référence ne se vend pas bien, il faut le savoir afin de ne plus commander de produits et d’arrêter tout simplement l’offre commerciale.

De même pour le stock, le logiciel de caisse doit permettre de connaître les quantités en stock en temps réel. Cette connaissance du stock disponible permet d’un côté d’éviter la rupture de stock, et, de l’autre, de ne pas avoir de stocks dormants.

Gérer les chaînes de magasins comme les commerces indépendants

Pour faire face aux grands acteurs du secteur, certains commerçants indépendants rachètent, se font racheter ou s’associent à d’autres commerçants. Il est donc nécessaire de choisir un logiciel de caisse comme Fastmag, compatible aussi bien pour les commerces indépendants que pour les chaînes de magasins. Pas besoin de migrer et d’investir dans un autre logiciel, de repartir de zéro, de reprendre en main un nouvel outil : le logiciel sait s’adapter aux situations.

En résumé

Un logiciel de caisse adéquat va aider les magasins culturels à gérer au mieux leur activité et à faire face à la concurrence des grands acteurs du secteur :

    • En offrant des services permettant de combiner vente en ligne et vente en magasin physique ;
    • En fidélisant les clients ;
    • En optimisant la gestion des stocks et des références ;
    • En s’adaptant à la taille du magasin ou du réseau.