Le guide du commerçant

Assurer vos biens d’entreprise

Afin de protéger son entreprise contre les aléas du quotidien et les risques auxquels elle peut être exposée, il est essentiel de prendre une assurance. L’assurance responsabilité civile professionnelle est la plus connue et la plus souscrite, mais il en existe d’autres, notamment pour assurer ses biens, qu’il s’agisse de ses stocks ou de ses immobilisations.

Quels sont les principaux risques auxquels les entreprises sont confrontées ?

Il est essentiel de commencer par faire un état des lieux des risques que l’entreprise encourt. En réalité, tout dépend de sa nature d’activité. Les entreprises industrielles ou dans le BTP sont beaucoup plus en proie aux risques d’incendie qu’une entreprise de services par exemple.

Les commerçants quant à eux risquent davantage de subir des vols, des actes de vandalisme, du bris de matériel, de vitrine ou d’enseigne lumineuse.

Enfin, il faut également prendre en considération les éléments imprévisibles et tous les risques de catastrophe naturelle : incendie, tempête, inondation ou simplement dégât des eaux.

Fastmag Boutique

Une assurance pour protéger les commerçants dans leurs activités

Fastmag Boutique est un logiciel de caisse adapté à tous les statuts d’entreprise pour la gestion de boutique. En savoir plus

Qu’est-ce que l’entreprise doit assurer ?

Vidéo surveillanceLa couverture des risques dépend de l’étude réalisée en matière d’exposition aux risques. Il peut être intéressant de réaliser une cartographie des risques afin d’avoir une connaissance plus accrue des risques auxquels l’entreprise est confrontée, des probabilités de survenance, de l’impact en cas de réalisation et des moyens mis en place pour les réduire.

L’assurance est un moyen de limiter les risques. Il y en a d’autres : former les salariés, prévenir les risques d’intrusion et de cambriolages grâce à la mise en place d’un système de télésurveillance, prendre un gardien ou un vigile.

Une fois cette étude réalisée, l’entreprise doit déterminer les garanties à prendre avec son conseiller en assurance, ou un courtier qui joue le rôle d’intermédiaire entre l’assurance et l’entreprise.

L’entreprise peut prendre des assurances pour protéger :

  • Son stock, d’autant plus quand l’activité est saisonnière et que les stocks sont importants à certaines périodes de l’année, par exemple avant Noël ou avant les soldes. Ces assurances peuvent protéger les biens dans l’entreprise mais aussi en dehors, par exemple en cas de stock déporté ou lors du transport de marchandises ;
  • Son mobilier, ses véhicules, ses machines… ;
  • Ses salariés : les assurances homme clé couvrent par exemple les conséquences en cas de perte d’un salarié dont l’activité est nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise.

Comment les assurances vont-elles protéger l’entreprise et ses biens ?

Les assurances peuvent :

  • Fournir une assistance juridique allant jusqu’à la mise en relation avec un prestataire spécialisé qui aura pour mission de défendre les intérêts en cas de litige professionnel avec des salariés, des administrations, des fournisseurs…
  • Accélérer la reprise de l’activité après un sinistre : offrir des prestations de gardiennage, de nettoyage, de mise en sécurité, d’aide à la recherche d’un nouveau local, de transfert de stocks et de mobiliers ainsi qu’un accompagnement psychologique si nécessaire ;
  • Offrir des garanties financières contre la perte de revenus (assurance perte d’exploitation), liée par exemple à la fermeture des locaux ou à la perte des données en cas de cyberattaque.

En résumé :

 

    • Avant de souscrire des assurances, l’entreprise doit réaliser un audit afin de savoir quels sont les risques auxquels elle est confrontée ;
    • Elle pourra ensuite décider d’assurer ses biens, ses immobilisations, son stock mais aussi ses salariés ;
    • L’assurance peut fournir une assistance juridique, aider à la reprise de l’activité en cas de sinistre et offrir des indemnités financières pour couvrir la perte de revenus.