Le guide du commerçant

La gestion des réassorts et des réapprovisionnements

Réassorts et réapprovisionnements sont deux notions très proches, qui désignent le fait de re-compléter les stocks. Une nuance est toutefois à apporter : le réassort, raccourci de réassortiment, désigne le fait de compléter les produits manquant en rayonnage. Il suffit alors tout simplement d’aller les chercher en réserve. Le réapprovisionnement désigne quant à lui l’action de passer commande auprès du fournisseur afin de ne pas se retrouver en rupture de stocks.

La gestion de la commande d’approvisionnement et d’assortiment initial

Le réassort et le réapprovisionnement désignent tous deux des situations qui interviennent après l’action initiale : l’assortiment et l’approvisionnement.

 

L’assortiment

Dans le premier cas, on parle d’assortiment : le commerçant choisit alors quels produits il met en rayon pour les proposer à la vente. Ce choix doit reposer sur une étude poussée pour que les produits satisfassent une demande, qu’ils correspondent aux goûts des clients et soient en adéquation avec leur budget. Il faut également à ce stade s’intéresser à ce que les concurrents proposent, pour trouver des éléments de différenciation, à la marge dégagée par chaque produit afin d’assurer une rentabilité globale ainsi qu’au positionnement du commerçant en termes de qualité et de prix, tout en tenant compte des contraintes matérielles liées au local.

A noter qu’un assortiment se caractérise par ses trois dimensions : 

  • Sa largeur : le nombre de familles ;
  • Sa profondeur : le nombre de produits par famille ;
  • Son ampleur : largeur * profondeur ou, en d’autres termes, le nombre total de références.

 

L’approvisionnement

L’approvisionnement désigne la commande initiale à passer auprès du fournisseur. Tout l’art réside dans la définition des quantités à commander, afin de ne pas avoir à repasser commande tout de suite si le stock s’écoule rapidement ou, à l’inverse, de ne pas se retrouver avec des invendus en fin de saison si les quantités commandées sont beaucoup plus élevées que les quantités vendues. Le prix est également un critère important car forcément, plus les quantités commandées sont importantes, plus le prix unitaire est faible.

 

Fastmag Boutique

Gérez vos stocks avec Fastmag Boutique

Optez pour un logiciel à la pointe pour la gestion de vos invendus.
En savoir plus sur le logiciel Fastmag Boutique.

Les méthodes d’approvisionnement (réapprovisionnement)

Il est important de calculer avec précision les quantités à commander lors des approvisionnements en prenant en compte : 

  • L’historique des ventes permettant de déterminer les besoins futurs, de façon empirique ;
  • Les prévisions de vente, fondées sur l’utilisation de données nouvelles, liées au marché, aux consommateurs et à l’environnement comme les évolutions règlementaires et technologiques.

A noter également que l’on distingue 4 méthodes, plus ou moins souples et flexibles : 

  • La méthode de réapprovisionnement : l’entreprise commande à date fixe une quantité fixe ;
  • La méthode de gestion à point de commande : l’entreprise commande à date variable mais à quantité fixe ;
  • La méthode de recomplètement : l’entreprise commande à date fixe mais en quantité variable ;
  • La méthode de réapprovisionnement à la commande : l’entreprise commande à date variable, en quantité variable.

Il est donc important pour l’entreprise de choisir la méthode d’approvisionnement adéquate, celle qui lui permet de gérer ses approvisionnements au mieux.

 

Une question ?
Nos experts peuvent vous aider

Les données demandées dans ce formulaire sont indispensables à Fastmag pour traiter votre demande et vous adresser du contenu pertinent sur ses produits et services. Vous trouverez plus d’informations sur le traitement de vos données et sur vos droits dans notre politique de protection des données

En résumé

 

  • Le réassort désigne le fait de re-compléter les produits qui manquent en rayonnage. Il est donc tributaire de l’assortiment initial ;
  • Le réapprovisionnement désigne le fait de commander les produits manquants chez le fournisseur. Il dépend donc en grande partie de la commande d’approvisionnement initiale ;
  • Le réapprovisionnement doit être fait en prenant en compte les quantités en stock et les prévisions de vente.