Accueil > Comment valoriser vos stocks ?
Le guide du commerçant – Comptabilité

Comment valoriser vos stocks ?

Pour réaliser le bilan de fin d’année d’une entreprise, la comptabilité s’appuie sur ses recettes et ses dépenses, ses créances et ses dettes, mais également l’inventaire de tous ses biens immobiliers et mobiliers, enfin l’inventaire physique de ses stocks. Fastmag revient pour vous sur la valorisation de ces derniers.

Qu’est-ce que la valorisation des stocks ?

Avant de définir la valorisation de stock, il est nécessaire de bien définir ce que sont les stocks.

Nature des stocks dans une entreprise

Les stocks d’une entreprise peuvent se composer d’éléments de nature différente :

    • Matières premières (nécessaires à la production)
    • Marchandises (biens vendus par un commerçant ou une entreprise de négoce)
    • Produits semi-finis (en cours de fabrication et nécessitant des transformations avant d’être vendu)
    • Produits finis (produits fabriqués par l’entreprise et pouvant être vendus)
    • Emballages vides.

Définition de la valorisation des stocks

À chaque fin d’exercice, on procède à :

  • un inventaire de ses stocks afin d’en évaluer sa valeur ;
  • la définition de la variation des stocks qui n’est autre que la différence du stock initial (en début d’exercice) et du stock final (à la fin de l’exercice) ;
  • la valorisation de ses stocks en cas de bonification de ces derniers ;
  • la dépréciation de ses stocks en cas de perte de valeur de ceux-ci.

La valorisation des stocks est donc le calcul de la valeur bonifiée de ses stocks.

Comment procéder à la valorisation des stocks ?

Pour procéder à la valorisation de ses stocks, il est nécessaire de les inventorier au moyen d’un inventaire, obligation légale devant être réalisée a minima une fois l’année. L’inventaire physique doit être contrôlé par un commissaire aux comptes. Il se distingue de l’inventaire comptable qui a pour objectif d’enregistrer de façon continue tous les mouvements de stock en vue d’en évaluer le niveau.

Il existe différentes méthodes de calcul de la valorisation de ses stocks. Mais, quelle que soit la méthode employée, les matières premières et les marchandises sont évaluées à leur coût d’acquisition quand les produits finis et semi-finis sont estimés à leur coût de production.

Méthode CUMP

C’est la méthode la plus fréquemment utilisée pour effectuer la valorisation des produits non périssables et stockables sur de longues durées. Elle consiste à calculer le coût unitaire moyen pondéré (CUMP) en divisant le total des coûts d’acquisition par le total des quantités.

Méthode FIFO 

Particulièrement prisée des entreprises commercialisant des marchandises périssables, la méthode du premier entré, premier sorti (PEPS) retient le dernier coût d’acquisition pour valoriser les stocks.

Méthode au coût réel

Cette méthode consiste à valoriser son stock au coût réel d’acquisition.

Il existe d’autres méthodes. Cependant elles restent très marginales :
méthode DEPS (dernier entré, premier sorti) utilisée pour des produits prenant de la valeur avec le temps comme le vin ;
méthode dite de valeur de remplacement utilisant une approche spéculative.

En résumé

  • Les stocks regroupent matières, premières, produits finis et semi-finis, marchandises, emballages vides
  • On effectue une valorisation des stocks à chaque fin d’exercice
  • Pour évaluer : variations et évolution de valeur (par exemple dépréciation en cas de perte de valeur)
  • La méthode CUMP consiste à calculer le cout unitaire moyen pondéré en divisant les couts par les quantités
  • La méthode FIFO retient le dernier coût d’acquisition pour valoriser les stocks.
Fastmag - Tous droits réservés - Mentions légales - Conditions générales de vente - RGPD - Une société du groupe DL Software