Le guide du commerçant

15 avantages à se doter d’un site web pour les petits commerçants

L’essor du commerce en ligne est incontestable ! Le premier réflexe quand on cherche à satisfaire un besoin est de se tourner vers Internet, et c’est encore plus vrai pour le commerce. Les consommateurs n’ont alors que l’embarras du choix. Même si le e-commerce est tiré par les géants du web qui captent une part importante de la clientèle, il n’en reste pas moins que les autres commerçants peuvent tirer leur épingle du jeu. Qu’il s’agisse d’une vitrine ou d’un e-commerce, voici 15 avantages à se doter d’un site web pour les petits commerçants.

N°1 : Accroître les visites en magasin

On pourrait croire qu’il existe un risque de cannibalisation entre le site Internet et le point de vente physique. Il n’en est rien, bien au contraire. Les études ont montré qu’avoir un site Internet permettait de faire venir plus de monde en magasin. 

N°2 : Réaliser des ventes à tout moment de la journée, de la semaine et de l’année

Un site web pour un commerçant c’est un peu comme avoir un point de vente ouvert 24h/24 et 7 jours/7 toute l’année. Pas de vacances, pas de week-end, pas de repos… le site tourne en continue. Les clients peuvent alors réaliser leurs achats quand ils en ont envie, et quand ils ont le temps.

N°3 : Elargir sa zone de chalandise

La zone de chalandise, c’est la zone à partir de laquelle la majorité des clients va venir. Un site web pour un commerçant c’est donc la possibilité de passer d’une zone de chalandise locale, au niveau d’une ville ou d’un quartier à une clientèle nationale voir internationale. Il suffit alors de passer commande en ligne puis d’expédier le colis directement chez le client ou dans un point relais.

N°4 : Améliorer sa visibilité

Site e-commerce

Qu’il s’agisse d’un site vitrine ou d’un e-commerce, le site web va marquer la présence du commerçant. Dès qu’ils ont des besoins, la majorité des clients lance une recherche sur Internet. Et bien souvent, avant même de se lancer dans le processus d’achat, les consommateurs se renseignent en ligne sur les produits et les services. Apparaître dans les premiers résultats va permettre de faire connaître le commerce et l’entreprise. 

Les internautes pourront également trouver sur le site d’autres renseignements comme l’adresse ou les horaires d’ouverture.

N°5 : Réaffirmer sa présence locale

Tout un aspect du référencement sur Internet est tourné vers le local. Les services comme la géolocalisation permettent de connaître la localisation de l’internaute. Les résultats de recherche auront tendance à cibler les commerces proches. C’est d’autant plus vrai quand la requête comprend un lieu. Il est donc important pour le commerce d’avoir un site Internet, et de le référencer localement, afin de se trouver dans les premiers résultats de la recherche.

E-commerce

Les avantages d’un site Internet pour les petits commerçants

15 raisons qui vous donneront envie de développer votre propre site Internet et vous prouveront que ce n’est pas uniquement destiné pour les géants du web. En savoir plus

N°6 : Se réapproprier sa consommation

Devant les géants du web, de plus en plus de consommateurs deviennent consom’acteurs. Ils veulent devenir acteurs de leur consommation et veulent par là faire entendre leur voix. C’est pourquoi, ils auront tendance à se tourner vers des petits commerces locaux. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’ils se détourneront du web. Au contraire, bien souvent un consom’acteur se renseignera en ligne. Il pourra alors plus facilement trouver le commerce sur Internet.

N°7 : Alléger les frais de création

Au moment de la création d’une entreprise et de l’ouverture d’un commerce, les frais sont relativement élevés. Droit au bail ou pas de porte, achat d’un fonds de commerce, aménagement du local, installation du matériel informatique (logiciel de caisse, ordinateur…), mise au norme pour accueillir du public…les besoins de financement sont nombreux. A l’inverse, les frais de création d’un site web sont en comparaison beaucoup plus faibles. C’est pourquoi, certains commerçants n’ont qu’une présence online, sans point de vente physique. Le site e-commerce va alors être un tremplin, pour éventuellement, si le succès est au rendez-vous, ouvrir une ou plusieurs boutiques physiques.

N°8 : Diminuer les charges de gestion

Il en va de même pour les frais courants. Avoir un commerce physique, c’est payer des loyers, des charges locatives, des frais de personnel… Les coûts fixes d’un site e-commerce sont beaucoup plus faibles : location du nom de domaine, référencement, prestataire pour rédiger les fiches ou photographier les produits et hébergement constituent les principales dépenses.

N°9 : Eviter de passer par un tiers

Les sites web permettent de contourner les marketplaces, c’est-à-dire les ventes via des grands sites marchands comme Amazon, Cdiscount ou Ebay, ou tout simplement d’offrir une offre parallèle.

N°10 : S’adresser aux prospects directement avec le webmarketing

Le marketing de masse, ciblant indifféremment les clients et demandant un budget conséquent n’est pas à la portée de tous, notamment des petits commerçants. Afin de toucher davantage leurs cibles, ils peuvent investir dans le webmarketing ou marketing 2.0. Un site web est alors essentiel pour s’adresser aux clients et aux prospects directement, pour s’offrir les services d’influenceurs ou encore pour communiquer via les réseaux sociaux.

N°11 : Offrir des solutions digitales

Les consommateurs sont de plus en plus friands de solutions digitales : click and collect (commande en ligne et récupération en magasin), réservation en ligne et paiement sur place, visualisation du compte client en ligne pour retrouver les dernières commandes passées, caisse enregistreuse connectée permettant de partager une même base de données client, ticket de caisse dématérialisé facilitant les retours de produits sont autant de solutions possibles pour les commerçants disposant d’un site web.

N°12 : Apporter des modifications rapidement

Le site Internet va permettre d’apporter des modifications rapidement, contrairement à des publicités, des plaquettes, des brochures et toutes autres supports de communication de l’entreprise qui nécessiteront, en cas d’erreurs, de tout réimprimer. Cela va de même en cas d’erreurs de prix ou de promotions incorrectes. Les modifications en ligne seront rapides et parfois imperceptibles. C’est moins le cas en magasin : il faudra alors tout ré-étiquetter et changer les visuels.

N°13 : Communiquer facilement avec vos clients

communicationLe site web va offrir plusieurs fonctionnalités facilitant la communication avec les clients : 

  • FAQ (foire aux questions) ;
  • Avis client avec système de notation et commentaires ; 
  • Forum de discussion ;
  • Formulaire de contact…

N°14 : Automatiser et gagner en temps

En parallèle de ce qui vient d’être dit, certaines tâches seront automatisées, permettant ainsi un gain de temps, et une source d’économies. Au lieu de téléphoner pour demander des informations, les clients trouveront toutes les informations dont ils ont besoin en ligne. Cette économie peut aller plus loin en proposant des réservations en ligne pour les restaurants et hôtels mais aussi pour d’autres prestataires de services comme les salons de coiffure ou de beauté.

C’est toute la gestion du planning qui pourra alors être informatisée en partageant une même base de données. A la clé : des erreurs liées à des tâches manuelles avec support papier évitées. La gestion des plages horaires sera également améliorée, notamment si le commerçant souhaite mettre en place un système de yield management permettent de faire varier les prix en fonction de l’offre et la demande.

N°15 : Et les avantages à avoir une boutique physique pour les sites e-commerce

Avoir un point de vente physique, en plus d’un e-commerce, présente aussi des avantages : 

  • Rassurer les consommateurs qui ont des réticences à payer en ligne ;
  • Cibler les personnes qui ne sont pas à l’aise avec la technologie ;
  • Permettre aux personnes sur place de venir voir la marchandise, l’essayer, la toucher… ;
  • Livrer en un gain de temps record : le produit peut être déjà disponible en magasin ou peut être ajouté rapidement dans les approvisionnements régulières du point de vente ;
  • Gérer plus facilement les retours des clients que pour un site en ligne.

En résumé

Se doter d’un site web pour les petits commerçants, c’est :

 

    • Accroître ses ventes, sans risque de cannibalisation, et toucher de nouveaux marchés ;
    • Réduire ses charges : personnel, stockage, commission d’intermédiaires ;
    • Offrir des solutions digitales, aussi bien techniques que marketing ;
    • Communiquer plus facilement.
Donec mattis Praesent eget ut elit. in