Accueil > Les clés pour éviter la rupture de stock
Le guide du commerçant – La gestion des stocks

Les clés pour éviter la rupture de stock

On pense souvent à tort qu’une rupture de stock signifie forcément que l’entreprise tourne à plein régime. Or, si cela peut être vrai en cas de succès inattendu d’un produit, elle peut également refléter une mauvaise gestion des stocks pouvant susciter des pertes financières non négligeables, le mécontentement de la clientèle, voire des ruptures de contrats. Il est donc essentiel de l’anticiper au maximum pour éviter que vos clients ne s’orientent vers des produits de substitution.

Qu’est-ce qu’une rupture de stock ?

Avant de comprendre comment il est possible d’éviter une rupture grâce à une bonne gestion de stock, il est nécessaire de définir précisément ce qu’est une rupture de stock et quelles en sont les raisons principales.

 

Rupture de stock : définition

Une rupture de stock est un épuisement provisoire ou définitif (dans le cas de l’arrêt d’une production) d’un produit et/ou d’une marque. Il n’est donc pas possible, dans ce cas, de répondre à la demande. Le risque majeur d’une rupture est la perte potentielle de chiffre d’affaires pour le distributeur et le producteur. En effet, si un acheteur peut décider de rester fidèle à son produit et sa marque en attendant le réapprovisionnement, il peut aussi réorienter son choix.

Raisons principales d’une rupture de stock

Les raisons principales occasionnant une rupture de stock sont de diverses natures :

    • Croissance imprévue et brutale de la demande
    • Écart entre les données du stock informatique et le stock physique
    • Lenteur dans le traitement des approvisionnements
    • Estimation erronée des commandes
    • Manque de réactivité ou de fiabilité des fournisseurs
    • Volonté de produire ou acheter en flux très tendus

Comment prévenir une rupture de stock ?

À moins d’une faute professionnelle née d’une négligence volontaire, la rupture de stock n’est pas une fatalité si votre entreprise a mis en place une gestion de stock efficiente. Cela est d’autant plus vrai si elle dispose d’une excellente visibilité à long terme.

L’anticipation pour devise

Votre entreprise n’a pas la maitrise de tous les facteurs externes à son organisation, notamment les fournisseurs qu’elle ne peut pas contrôler. Ces acteurs importants dans votre chaine logistique peuvent être une source de retards dans vos livraisons entrainant une perte d’argent pour votre entreprise.
La seule solution pour ne pas être pénalisé est d’anticiper tout retard, erreur, ou croissance d’activité. Cela n’est possible qu’en vous dotant d’outils informatiques performants et d’une gestion des stocks qui favorise un suivi de leur niveau en temps réel. S’agissant de la croissance de votre entreprise ou d’une hausse de la demande, votre activité doit vous permettre de vous donner quelques signes à analyser, comme les soldes, les fêtes (Saint-Valentin, fête des mères et des pères), les journées internationales, les anniversaires… En dehors de ces périodes, rien n’empêche également de booster les ventes avec des promotions. Dans ce cas, il est évident qu’il faudra commander sur le ou les articles promotionnels afin de répondre à la demande créée, mais également augmenter sensiblement le volume de commande des autres références afin de réaliser des ventes additionnelles.

Des volumes de stock étudiés

Définir des seuils d’approvisionnement et des quantités à commander favorise une bonne gestion de stock et évite les ruptures et le surstockage. C’est l’une des manières les plus efficaces pour anticiper efficacement l’un ou l’autre. Ces seuils peuvent être établis, notamment en fonction des délais de livraison des fournisseurs, et ce, quelle que soit la famille de produits.

    • Stocks de sécurité pour éviter les ruptures et autres aléas
    • Stocks de découplage afin de disposer d’une alternative en cas de rupture malgré la constitution d’un stock de sécurité
    • Stocks pool, littéralement stocks poumons, permettant d’absorber les légères variations de commande

Une communication transparente

Selon que vous êtes commerçant ou industriel, doté d’un point de vente physique ou d’un site de vente en ligne, il est impératif de préserver votre relation client pour minimiser l’impact d’une rupture de stock. Vous pouvez ainsi mettre en place un système de réservation de vos produits en cas de rupture, par exemple. Mais, dans tous les cas, il faut privilégier une communication transparente afin de renforcer votre crédibilité et bénéficier de retombées positives plutôt que de commentaires particulièrement impactants pour votre identité de marque.

Rupture de stock et surstockage doivent absolument être évités par une entreprise. Pour y parvenir, la seule solution est de veiller à la mise en place d’une gestion de stock à forte valeur ajoutée favorisant l’équilibre.

Rappel des points inhérents à une bonne gestion de stock

Pour gérer avec efficacité les entrées et les sorties d’un espace de stockage, il est essentiel de définir une stratégie de gestion de stock qui tienne compte à la fois de votre activité et des éléments extérieurs à votre entreprise : tendances du marché, demande, éléments externes à votre entreprise (fournisseurs, transporteurs, passages en douanes et transit….). Ces derniers permettent de déterminer :

    • un seuil d’approvisionnement,
    • les volumes à commander
    • les quantités permettant de « tenir » en attendant le réapprovisionnement.

Les tendances du marché

Peu importe votre domaine d’activité, il est essentiel de mettre en place une veille continue pour analyser les tendances de consommation de votre clientèle. Cela permet d’ajuster en temps réel votre stratégie de gestion de stock.

La demande

La demande est également un précieux critère pour évaluer les quantités à commander, notamment en croisant ces données avec les tendances de votre marché.

Les données externes

Délais de fabrication, de livraison, temps de transit — si vos produits sont importés — sont autant d’informations à connaître sur le bout de doigts pour performer votre gestion des stocks et fixer les moments les plus opportuns pour passer vos commandes afin de ne pas rester sans stock durant cette période.

Pour conclure, mettre en place une gestion de stock efficace permet d’éviter les ruptures de stock préjudiciables pour votre chiffre d’affaires. Cela est possible si vous développez une vision élargie qui permet d’anticiper ce risque.

En résumé

  • Identifiez vos stocks dormants grâce à des inventaires réguliers
  • Réduisez vos stocks dormants en adoptant une stratégie de flux tendus, en anticipant la demande et/ou en vendant vos stocks
  • Adoptez une excellente gestion de vos stocks tant au niveau des approvisionnements que des sorties
  • Veillez à vos rotations de stock
  • Investissez dans un logiciel de gestion pour développer une gestion agile
Fastmag - Tous droits réservés - Mentions légales - Conditions générales de vente - RGPD - Une société du groupe DL Software