Le guide du commerçant

Comment bien gérer son magasin ?

Vous projetez d’ouvrir un commerce, mais mille et une questions se posent à vous concernant sa forme, son fonctionnement et sa gestion ? Vous avez déjà un point de vente mais cherchez des solutions pour développer sa clientèle ou son trafic ? Qu’il soit en ligne, installé au cœur d’une ville, ou dans un centre commercial, découvrez tous les conseils Fastmag pour gérer au mieux votre magasin et développer votre clientèle. 

Les points à valider avant l’ouverture d’un magasin

boutiqueQuelle que soit la forme de la boutique, il est essentiel de faire le bon choix quant aux produits que l’on souhaite commercialiser. Par exemple, si l’on décide d’installer une boutique en plein coeur de  Paris, on prendra soin de se positionner sur des produits porteurs, voire de niche, avec du sens pour la clientèle. En ligne, où l’on peut absolument tout commercialiser, certains secteurs restent toutefois plus vendeurs que d’autres comme la mode, la parapharmacie, les cosmétiques… Les stocks, comme nous le verrons plus loin, constituent aussi un levier fort de développement d’un magasin. Mais avant, nous vous proposons de passer en revue les caractéristiques inhérentes à chaque business modèle.

Boutique physique

Ouvrir un commerce est un rêve que beaucoup ont caressé au moins une fois dans leur vie. Et, il y a ceux, comme vous, qui souhaitent se lancer et monter leur commerce. Voici les points indispensables à valider avant le lever de rideau.

L’emplacement

Tous les commerçants le disent. Un commerce se résume à trois mots : « l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement ». Pour être assuré du passage dans votre boutique, il est essentiel que celle-ci soit placée à un endroit stratégique, passant et facile d’accès.

Travaux (TPE)

Lorsque l’on réalise des travaux pour l’agencement de son local commercial, il est un point que l’on néglige souvent : l’électricité. Sachez qu’il est essentiel que votre architecte et/ou électricien prévoient de réserver une prise pour TPV (Terminal de Point de Vente) ou TPE (Terminal Pour Encaissement) afin de préserver votre liaison interbancaire. Ainsi, lorsque votre magasin est fermé, vos transactions ne sont pas bloquées pour défaut d’électricité.

Télésurveillance

Avant l’ouverture de point de vente, une solution efficace de télésurveillance doit être mise en place afin de :

  • protéger vos locaux de toute infraction ;
  • favoriser une intervention rapide en cas d’incendie ;
  • diminuer les risques de vol ;
  • optimiser le coût de votre assurance.

La télésurveillance est consommatrice du flux internet. Il faut donc dimensionner la connexion internet en conséquence ou réserver une connexion internet spécifique pour le flux vidéo.

Attention toutefois à bien dimension la connexion Internet de votre point de vente car une télésurveillance est particulièrement consommatrice de flux. Vous pouvez également décider de réserver une connexion dédiée à votre système de surveillance.

Affichage des règles

Sécurité

La sécurité et la prévention sur le lieu de travail sont particulièrement encadrées par le Code du travail. Tout commerçant est tenu d’afficher clairement les consignes de sécurité dans sa boutique afin de favoriser des interventions rapides et protéger ses salariés. Les affiches de sécurité doivent contenir les numéros d’urgence, présenter la démarche à suivre en cas d’incendie, ainsi qu’un plan précis des lieux. De plus, les issues de secours et la façon d’y accéder, les lieux de stockage de substances chimiques, inflammables, etc, l’emplacement des placards électriques, sont présentés sur ce plan.

Hygiène

S’agissant du commerce de denrées alimentaires, l’affichage et le respect des règles d’hygiène  sont également des obligations légales.

Rayonnage – circulation fluide

Pour être attractif, un magasin doit être découpé en zones et proposer un espace optimisé favorisant une circulation et un trafic fluide pour les chariots de réassort des rayons, les déplacements de vos collaborateurs et des clients.

Les rayons de magasins doivent être accessibles aux personnes handicapées. Donc la circulation, l’accès, l’utilisation, les équipements et prestations, les repères et la communication doivent être adaptés. Les normes d’accessibilité doivent concerner tous les types d’handicap. Le but est que les personnes handicapées aient des facilités à réaliser leur achat ou loisir comme tout autre personne.

Éclairages

En cas de coupure électrique sur le circuit principal, les éclairages d’urgence continuent à prodiguer suffisamment de lumière : il peut s’agir d’un éclairage d’évacuation ou d’un éclairage d’ambiance, en fonction de la catégorie de l’établissement;

Stocks

Il est important de prévoir dans son local commercial une zone de stockage en adéquation avec votre activité et vos objectifs de vente.

Boutique en ligne

Si une enseigne physique peut représenter un gros investissement, une boutique en ligne mobilise beaucoup moins de fonds et permet de lancer plus facilement son commerce à condition de respecter quelques règles.

Ergonomie du site sur tous les supports

L’ergonomie d’un site internet et les performances de navigation (capacité du serveur d’hébergement) sont bien plus qu’une question de design puisqu’une mauvaise navigation, notamment due à la lenteur de chargement des pages, est inexorablement synonyme de perte de clientèle. Il est donc important de soigner sa présentation et sa navigation sur tout type d’appareils : postes fixes, tablettes, smartphones. Cela est d’autant plus vrai qu’une bonne ergonomie facilite le référencement de la boutique en ligne.

Possibilités de paiement

Un site e-commerce suppose de mettre en place un paiement sécurisé par carte bancaire ou l’envoi de la commande par transporteur dans un point relais à réception d’un règlement par chèque ou virement bancaire.

Sécurité des données et mentions légales

Conformément au nouveau règlement RGPD, un site internet qui recueille des données (postales, bancaires…) se doit de mettre en place une politique de gestion des données et d’afficher des mentions légales.

 

Fastmag Boutique

Gérer tous les aspects de votre magasin avec Fastmag Boutique

Les solutions logicielles Fastmag vous offrent un pilotage multicanal pour la gestion de votre business. En savoir plus

Choisir la date et ses horaires d’ouverture

Une date d’ouverture est un sujet d’importance pour un nouveau commerce dont les 100 premiers jours sont décisifs pour son avenir. C’est en effet durant cette période qu’il acquière sa clientèle. Il est donc essentiel de veiller à choisir sa date quand les clients ne sont pas accaparés par un événement précis, comme la fête de la musique, un pont… Mais, rien ne sert de la fixer trop avance, un retard de chantier pouvant survenir. 

Horaires d’ouverture

Quant aux horaires d’ouverture, il n’existe pas de réglementation générale sur les horaires d’ouverture des commerces (attention toutefois au travail dominical qui est lui soumis à réglementation si salarié), boutiques et magasins en France. Ce sont les arrêtés préfectoraux et municipaux qui encadrent les horaires. A cela s’ajoutent les différentes législations, à l’instar du Code du travail qui encadre le travail des collaborateurs, notamment la nuit (de 21h à 6h) et celui des établissements de commerce alimentaire ou vendant de l’alcool. 

Vos horaires dépendent donc de votre activité, de votre situation géographique – des dérogations existantes pour les zones touristiques, mais aussi pour les commerces installés dans les centres commerciaux -, enfin de votre convention collective.

Organiser sa journée

Restaurateurs, e-commerçants, gérants de magasins d’habillement, par exemple, n’ont pas les mêmes journées. Si les premiers commencent tôt auprès de leurs fournisseurs, les e-commerçants s’appliquent à lire et à répondre à leurs mails, mais également à analyser les ventes de la veille tout comme les gérants de magasins physiques.

Suit l’indispensable mise en place pour tous ces métiers, notamment l’organisation de la cuisine pour préparer le service du midi, la mise en ligne de nouveaux produits dans le catalogue ou le contrôle du magasin avec les équipes avant son ouverture.

La fin de matinée pour l’e-commerçant et le gérant de la boutique est généralement occupée aux affaires courantes : gestion des stocks, administration de la boutique, des réseaux sociaux, du personnel, préparation des colis…

Après le coup de feu, le restaurateur fait le bilan de sa journée, évalue ses stocks pour le lendemain quand l’e-commerçant envoie généralement ses colis, fait le point sur sa stratégie et évalue son référencement sur la toile. Le gérant, lui, peut rencontrer ses fournisseurs avant de procéder à la « réouverture » vers 16h jusqu’à la fermeture où il faudra faire la caisse et fermer le rideau, non sans avoir préparé les bordereaux de chèques et d’espèces pour le dépôt en banque du lendemain.

Pérenniser son affaire

DonnéesÀ l’heure du digital, du marketing de rue ou par l’objet, le commerce traditionnel se repense en continu pour offrir une expérience client toujours innovante, ludique mais surtout capable de fidéliser des « consom’acteurs » très exigeants et volatiles.

Dans ce contexte, lorsque l’on décide d’ouvrir un magasin physique ou en ligne, un corner ou une boutique éphémère, il est essentiel de développer une stratégie de développement qui s’articule autour de quatre axes majeurs.

L’amélioration de ses passages en magasin

Qu’elle soit en ligne ou physique, la boutique doit générer du trafic. Pour y parvenir, elle doit :

  • proposer une offre claire et attrayante, à même de convaincre la clientèle et de se démarquer ;
  • réaliser une publicité ciblée de façon régulière ;
  • initier des opérations promotionnelles pour faire vivre sa communication ;
  • renouveler régulièrement ses produits pour créer l’envie.

La rentabilisation de son point de vente

Rentabiliser son point de vente passe évidemment par l’augmentation de ses ventes, notamment grâce à une excellente disponibilité des produits, mais pas uniquement. En effet, outre la réduction de ses charges, il est nécessaire de :

  • gérer parfaitement ses stocks ;
  • définir une excellente politique d’achat ;
  • développer une politique de vente attractive, voire agressive;
  • diversifier son offre, comme le font certains magasins en devenant des points relais.

L’optimisation du suivi de son activité

Pour améliorer et rentabiliser, il est évident qu’il est nécessaire avant tout de suivre son activité. Cela est aujourd’hui facilité par :

  • les compteurs de passage;
  • les indicateurs de performance ;
  • l’analyse des flux de trésorerie ;
  • des process internes quantifiables : formation, turnover (rotation du personnel), temps passé sur certaines tâches…

Un management d’équipe efficace

Au-delà des produits, des promotions, un commerce est un collectif. C’est ce collectif qui permet à la boutique de fidéliser sa clientèle, notamment grâce à un service client irréprochable.

Pourquoi choisir Fastmag pour gérer son magasin ?

Le logiciel de gestion de magasins proposé par Fastmag propose une vision multicanal de toutes les problématiques rencontrées par un commerçant physique, une boutique en ligne, les corners… Gestion de stocks, suivi des performances, etc. : tous ces outils intuitifs ont été conçus pour vous offrir une expérience utilisateur de grande qualité.

Faites d’une gestion intégrant tous les leviers de performance et de rentabilité d’un point de vente et rentabilisez au mieux votre activité.

N’hésitez pas à contacter dès à présent notre équipe commerciale qui vous aidera à personnaliser nos applications et à les adapter à votre métier et à votre organisation.

in Phasellus ipsum diam justo tempus