COVID – Soutien pour les commerçants

Nov 17, 2020 | Actualités Fastmag

Afin de soutenir les entreprises dans l’épreuve difficile du reconfinement, l’État prolonge ses aides et propose de nouveaux financements, notamment pour aider les commerçants à ouvrir leur e-commerce.

 

1) Pour soutenir la digitalisation des entreprises et des commerces plus particulièrement, l’État offre une aide de 500 € aux commerces fermés qui souhaitent ouvrir leur site e-commerce.

Cette aide financière sera accordée sur présentation de factures à l’agence de services et de paiement, dans la limite de 500 €. Elle pourra être versée dès janvier 2021 et est prévue pour bénéficier à 120 000 entreprises fermées.
Le module Fastmag E-commerce fait partie du périmètre de digitalisation des commerces.

=> Prenez connaissance du module Fastmag E-commerce
=> Effectuer une demande de rappel par votre commercial

2) Le fonds de solidarité et exonérations

Alors qu’en mars, une indemnisation de 1 500 € était mise en place pour les TPE fermées administrativement de moins de 10 salariés, l’État accorde jusqu’à 10 000 € mensuels aux entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement. Elles seront aussi exonérées totalement de cotisations sociales.

Pour les autres entreprises de moins de 50 salariés qui peuvent rester ouvertes, mais subissant une perte de plus de 50% de leur chiffre d’affaires, l’État rétabli l’aide de mars pouvant aller jusqu’à 1 500 € par mois.

3) Prêts garantis et prêts directs de l’État

Des prêts peuvent être contractés jusqu’au 30 juin 2021 à des taux garantis pour les PME, avec des délais d’amortissements étalés jusqu’à 5 ans supplémentaires. Les demandes de différés ne seront pas considérées par les banques comme un défaut de paiement des entreprises.

L’État va aussi libérer 500 millions d’euros pour accorder des prêts directs. Ces prêts d’État pourront atteindre jusqu’à 10 000 € pour les entreprises de moins de 10 salariés ; 50 000 € pour les entreprises de 10 à 49 salariés.

4) Prise en charge des loyers

En 2021, un projet de loi visant à accorder un crédit d’impôt à tous les bailleurs annulant une partie de leurs loyers auprès des commerçants : “Tout bailleur qui sur les trois mois d’octobre, novembre et décembre 2020, accepte de renoncer à au moins un mois de loyer, pourra bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des loyers abandonnés.”

 

​​​​​​Pour en savoir plus : 
Un plan pour accompagner la numérisation des commerçants
​​​​​​Commerçants : de quelles aides pouvez-vous bénéficier ?

Lire d’autres articles de la catégorie Actualités Fastmag

Webinaire – Découverte de Fastmag Négoce

Webinaire – Découverte de Fastmag Négoce

Webinaire gratuit,  le mardi 7 septembre 2021 à 09h30 Le catalogue produits  Les achats et réassorts Gestion des stocks Les fiches clients Facturation et suivi clients Traitements comptables Rapports et statistiques de ventes Gestion des comptes...

lire plus