Le guide du commerçant

Comment choisir un logiciel de caisse pour son commerce de détail ?

Vous gérez un commerce de détail et vous vous demandez comment choisir le logiciel de caisse qui convient ? Que ce soit dans le domaine du textile, alimentaire, des biens d’équipement ou autre, il faut en prendre un qui s’adapte à votre activité et qui tienne compte de ses spécificités : gestion du stock, fidélisation de la clientèle, commerce indépendant ou chaine de boutiques…

Choisir un logiciel évolutif et adapté

CaisseUn logiciel adapté à l’activité

En fonction du secteur d’activité, les besoins ne seront pas les mêmes.

Ainsi, une boulangerie réalisera des centaines d’encaissements à la journée et relativement peu de paiement en carte bancaire alors qu’une boutique de vêtements aura moins de volume de ventes mais un panier plus important par client et donc davantage de paiement CB. Autre exemple : les commerces alimentaires devront avoir un logiciel de caisse capable de calculer le montant des produits éligibles à un paiement en ticket restaurant.

Il en va de même pour le matériel. Ainsi, une boulangerie aura par exemple besoin d’un terminal point de vente tactile plutôt qu’une caisse avec un clavier afin d’éviter que la farine ne vienne se coincer entre les touches.

Un logiciel capable d’évoluer

Il est essentiel que le logiciel puisse évoluer en même temps que l’entreprise et que la loi. Par exemple, depuis 2018, les logiciels de caisse doivent être certifiés antifraude.

De plus, il est important de réfléchir aux futurs besoins de l’entreprise. Ainsi, une marque ayant une boutique indépendante peut éventuellement en quelques années se développer et décider d’ouvrir d’autres points de vente. Il faudra alors un logiciel de caisse capable de gérer toutes les boutiques.

Fastmag Boutique

Fastmag Boutique est intuitif et complet

Pour votre commerce de détail, Fastmag vous offre un logiciel de caisse : simple, puissant, évolutif et facile à utiliser.
En savoir plus

Choisir l’éditeur

Choisir un logiciel de caisse ne se résume pas uniquement à la caisse stricto-sensu. Il faut aussi regarder tout ce qui va autour et les services apportés par l’éditeur :

  • Le paramétrage initial ;
  • La possibilité d’avoir une démo gratuite avant de faire son choix ;
  • Les mises à jour régulières ;
  • La possibilité de se former ou de s’auto former ;
  • La signature d’un contrat de maintenance ;
  • Une assistance téléphonique disponible 7 jours sur 7.

Choisir un logiciel de caisse facile d’utilisation

Enfin, dernier critère essentiel pour choisir un logiciel de caisse pour son commerce de détail : la facilité d’utilisation. Il ne faut pas que les vendeurs passent trop de temps à le paramétrer et à l’utiliser. Ainsi, il doit pouvoir reconnaitre les codes-barres indiqués sur les produits des fournisseurs. Les différents modules (passage de la carte de fidélité, remise calculée correctement…) doivent également être intuitifs.

Le must est d’avoir un logiciel de caisse qui fasse également gagner du temps au responsable du commerce : transfert des données vers un logiciel comptable (comptabilité générale et comptabilité analytique de manière à analyser la marge par produit), gestion du stock, réassort…

En résumé :

Le logiciel de caisse pour un commerce de détail doit :

 

  • Evoluer avec l’entreprise et avec la législation ;
  • Être adapté à l’activité ;
  • Faire gagner du temps aux vendeurs et au responsable de boutique ;
  • Le choix de l’éditeur et des services proposés est également important.